Conditions

Piercing

Piercing Labret

Le mot piercing vient de l’anglais «to pierce» qui signifie percer mais le mot exact est body piercing qui veut dire perçage du corps. Le nombre de personnes percées varient suivant les milieux et les pays. On estime à peu près à 10 % le nombre de personnes adultes percées en Grande Bretagne, les femmes de – de 24 ans atteindraient 50 % de la population, sans compter le simple  perçage d’oreille, les chiffres trouvés sont proches de ceux calculés  en Australie, en Allemagne. Le tiers de ses piercings concerne le nombril, le cinquième  des piercings concerne la narine. Le téton arrive en première place chez l’homme. Les 9/10ème des piercings se font chez des professionnels.

PiercingDifférences entre les piercings : Un implant microdermique est une petite plaque d’environ 5 mm de long sur 2 mm de large surmontée d’un embout vissable  que l’on peut loger un peu partout sur le corps sauf si la zone est trop malléable comme le bras, le visage, le sternum… La plaque est logée sous cutanée avec une aiguille à piercing ou bien un outil à biopsie. Il ne ressort que l’embout, que l’ont peut si l’on veut changer au bout de deux à quatre mois, suivant la vitesse à laquelle ça cicatrise. Il est préférable de ne pas vouloir changer d’embout rapidement afin de ne pas abîmer les tissus cicatriciels se trouvant sur l’implant interne s’il n’est pas encore complètement accroché. Il est beaucoup moins rejeté que le piercing de surface classique. Le poser sur le visage peut lors de son retrait laisser une petite marque. On distingue aussi le skin diver qui est une tige d’1 mm dont les bouts, les extrémités se finissent par un plateau d’environ 2 mm de diamètre et d’un embout fixe de 3 à 5 mm, en forme d’étoile, de disque ou de disque surmonté d’un strass.  On insère la barre dans la peau avec un outil à biopsie. Il n’y a que l’embout qui soit visible. Le skin diver peut être  posé partout. Celui-ci aussi rejette moins que le piercing de surface classique. Et puis, il y a le piercing de surface qui est une barre en forme de U ou d’agrafe à deux trous de sortie. Les embouts situés aux extrémités sont amovibles par vissage. La barre est placée sous la peau. On ne distingue que les embouts.  Ce type de piercing peut être placé un peu partout sur le corps, dos, nuque, ventre…Il faut savoir que 90 % des piercings de surface sont rejetés par l’organisme dû aux tensions entre les deux bouts.

Risques : Les piercings de surface sont à peu près rejetés à 80 %. Le rejet est considérablement réduit avec le skin diver et l’implant microdermique mais il n’est pas nul non plus. Le rejet d’un piercing peut arriver plus ou moins vite, voir débuter après plusieurs mois voir plusieurs années. Leur retrait peut engendrer des cicatrices allant d’un petit point à des marques plus importantes, ceci est imprévisible. Il faut donc bien réfléchir quand à la pose d’un piercing.


Panier  

article (vide)