Conditions

Agar Agar

Agar Agar

L’agar agar est un gélifiant que l’on obtient à partir d’algues rouges appelées rhodophycées. On les retrouve dans les parois cellulaires de ces algues. L’agar agar est originaire des côtes du Japon et de Corée, on l’a signalé aussi sur les côtes sud-africaines et les Etats-Unis, cette algue pousse jusqu’à 30 mètres de profondeur, elle est cultivée sur des rochers et pour la récolter, il faut la décoller au râteau. On l’a nettoie puis on la fait bouillir pendant près de 6 heures dans de l’acide sulfurique, on obtient ainsi une gelée, l’agar agar. C’est une algue à frondes, à rubans rouge-brun translucides, à branches multiples, à fruits ronds que l’on trouve qui mûrisse à la fin de l’automne, au début de la saison hivernale, on la récolte donc à cette période car le gel et le froid sont des étapes essentielles du processus de fabrication. En Japonais, il se nomme Kanten, qui signifie «temps froid». Les Indiens du Canada l’utilisent en masques pour les cheveux et en emplâtre décongestionnant.

Agar Agar - Perdre du PoidsL’agar agar est riche en fer, on l’utilise à petites doses, il n’a ni odeur, ni goût, ni couleur. On l’utilise généralement pour remplacer la gélatine animale, on le retrouve ainsi beaucoup en cuisine dans les confitures, les gelées, les flans mais il possède aussi d’autres vertus. On l’utilise par exemple pour soigner les troubles intestinaux, il a l’avantage d’être acalorique, par contre, à très forte dose, il peut provoquer des flatulences, voir dans les cas extrêmes des cas d’obstructions intestinales mais ça reste relativement rare. Là ou l’agar agar sort de l’utilisation habituelle d’aide régime minceur et de gelée de remplacement animale en cuisine, l’agar agar sert à fabriquer des empreintes dentaires dans plusieurs domaines allant de l’archéologie à la dentisterie , du fait qu’il se liquéfie à une température de 80 ° et qu’il se gélifie en refroidissant. On l’utilise cependant peu de cette façon car il faut non seulement posséder un matériel adéquat mais il faut aussi une certaine organisation : chauffer, maintenir à température ambiante, faire refroidir … Il est utilisé comme gélifiant dans les milieux de culture microbiologique, c’est un nettoyant et cicatrisant de l’intestin, des ulcères de l’estomac et de la bouche, il est aussi utilisé comme gélifiant des milieux de culture pour les cultures in vitro de tissus végétaux ou animaux. On l’utilise aussi en chimie pour créer des ponts ioniques dans les piles d’études de couple rédox. Cette base gélifiée est baignée généralement par une solution de chlorure de potassium, ces ions n’interférant qu’avec  peu de couples rédox. On peut aussi s’en servir dans les milieux de croissance de cristaux nécessitant que peu de perturbations. On utilise aussi l’agar agar dans la culture de graines d’orchidées.


Panier  

article (vide)